Les produits laitiers et le poids santé chez les adultes

De nombreuses études, y compris des méta-analyses d’études randomisées, indiquent que les produits laitiers peuvent jouer un rôle bénéfique et aider les adultes à atteindre un poids santé. 

Women jogging

Points saillants

  • Une consommation plus élevée de produits laitiers, dans le contexte d’une restriction énergétique, est associée à une perte de poids plus marquée et à une amélioration de la composition corporelle;
  • La consommation de produits laitiers à pleine teneur en gras semble être associée à une réduction de l’adiposité et à un risque plus faible de gain de poids au fil du temps;
  • Certains types de produits laitiers, par exemple le yogourt, semblent être associés à un risque réduit de gain de poids au fil du temps.

Les données scientifiques 

Une méta-analyse de 30 études randomisées réalisée en 2019 par Sochol et coll. a évalué l’effet de la consommation de produits laitiers sur l’insulinorésistance, le poids corporel et le tour de taille1. Les auteurs ont conclu que la consommation de produits laitiers, particulièrement de produits laitiers à teneur réduite en gras, a un effet bénéfique sur l’ensemble de ces paramètres. En comparaison avec les groupes témoins, les interventions basées sur une consommation plus élevée de produits laitiers ont entraîné : 

  • Une plus grande réduction du poids corporel et du tour de taille; 
  • Une plus grande réduction de l’insulinorésistance, telle que mesurée au moyen de l’évaluation du modèle d’homéostasie de l’insulinorésistance (HOMA-IR).  

Une méta-analyse de 37 études randomisées réalisée en 2018 par Geng et coll. a exploré la consommation de produits laitiers, le poids et la composition corporelle2. Cette étude comprenait des données concernant 184 802 adultes. Les conclusions indiquent que les produits laitiers ont un effet bénéfique sur le poids corporel, le gras corporel, la masse maigre et le tour de taille dans le contexte d’une restriction calorique. 

  • Globalement, une consommation plus élevée de produits laitiers a été associée à une diminution du gras corporel et du tour de taille et à une augmentation de la masse maigre;  
  • Les interventions basées sur une consommation plus élevée de produits laitiers dans un contexte de restriction énergétique ont entraîné une perte de poids plus marquée, une quantité de gras corporel moindre, un tour de taille inférieur et une masse maigre plus élevée, comparativement au groupe témoin; 
  • Une consommation plus élevée de produits laitiers sans restriction énergétique augmentait le poids corporel, mais ne changeait pas la composition corporelle comparativement au groupe témoin. Ce résultat pourrait s’expliquer par le fait qu’il n’y a pas eu de contrôle pour les calories dans les études ayant employé des interventions alimentaires de type « à volonté ».  

Dans une méta-analyse de 27 études randomisées réalisée en 2016, Stonehouse et coll. ont évalué la relation entre la consommation de produits laitiers et la composition corporelle et le poids dans un contexte de restriction énergétique chez 1 278 adultes de 18 à 50 ans obèses ou présentant un excès de poids3. Les auteurs ont également évalué la qualité des données à l’aide des directives GRADE. Comparativement à ceux du groupe témoin, les participants du groupe laitier : 

  • Présentaient une plus grande réduction du poids corporel et de la masse adipeuse corporelle; 
  • Présentaient une perte de masse maigre ~75 % plus faible.  

Ils ont conclu qu’il existe un degré de certitude élevé quant à une relation entre la consommation de produits laitiers et une plus grande réduction du poids corporel et de la masse adipeuse chez les femmes en contexte de restriction énergétique. Ils ont évalué que les données étaient de qualité modérée puisque seulement 2 études incluaient des hommes. 

Une méta-analyse de 2016 regroupant 24 études de cohorte prospectives a évalué la relation entre la consommation de produits laitiers et des changements de mesures liées à l’obésité, entre autres le poids, le tour de taille et l’obésité abdominale, chez les adultes4. Cette méta-analyse a révélé que : 

  • La consommation de produits laitiers totaux était associée à une réduction de l’obésité abdominale et n’était liée à aucun gain de poids; 
  • Les produits laitiers entiers étaient associés à une adiposité diminuée; 
  • Le yogourt était associé à une réduction du poids et du tour de taille de même qu’à un risque réduit d’obésité abdominale et d’excès de poids. 

Une revue systématique d’études randomisées et d’études d’observation menée en 2016 par Eales et coll. a examiné l’effet de la consommation de yogourt sur les mesures liées au poids, dont le poids corporel, l’IMC, le gras corporel, la masse maigre et le tour de taille5. Les auteurs ont conclu que la consommation quotidienne de yogourt pourrait faciliter la perte de gras corporel.  

  • Dans les études d’observation, la consommation de yogourt était associée à un poids inférieur, à un IMC plus faible, à une quantité de gras corporel moindre et à un plus petit tour de taille; 
  • Les résultats issus d’études randomisées ont montré une absence d’effet ou un effet favorable.  

En 2012, Kratz et coll. ont publié la première revue systématique d’études d’observation explorant les données liées à la consommation de produits laitiers à pleine teneur en gras et le risque d’obésité et de maladies cardiovasculaires et métaboliques6. Les auteurs de la revue ont conclu que les produits laitiers à pleine teneur en gras n’augmentent pas le risque métabolique. En fait, l’étude a révélé que la consommation de produits laitiers à pleine teneur en gras est associée à une diminution du risque d’obésité. 

Conclusion 

Des données robustes indiquent que la consommation de produits laitiers, particulièrement dans le contexte d’une diète restreinte en énergie, peut être bénéfique chez les adultes essayant d’atteindre un poids santé et une composition corporelle plus mince. Plus précisément, une consommation plus élevée de produits laitiers dans le contexte d’une diète restreinte en énergie semble aider à promouvoir une perte de gras plus importante, tout en préservant la masse maigre.  

Les produits laitiers à pleine teneur en gras semblent être associés à une réduction de l’adiposité et du risque d’obésité. D’autres études randomisées sont nécessaires pour explorer les différences potentielles entre les produits laitiers à faible teneur vs à pleine teneur en gras. 

Le yogourt, en particulier, semble être associé à un risque plus faible de gain de poids.  

Davantage de recherches sont nécessaires pour clarifier comment certains types de produits laitiers contribuent à la perte de poids et au maintien du poids.  

Vos impressions
Est-ce que ce contenu vous a été utile?