Bref résumé: Sources alimentaires de vitamine B12 et le rôle potentiel des produits laitiers chez les adultes plus âgés

On estime que jusqu’à 40 % des adultes plus âgés auraient une carence en vitamine B12, laquelle est souvent attribuée à une mauvaise absorption de ce micronutriment. Or, des études antérieures ont révélé que la biodisponibilité de la vitamine B12 varie d’un aliment à l’autre. À cet effet, une étude québécoise s’est penchée sur les impacts des différentes catégories d'aliments sur le statut de vitamine B12 chez les adultes plus âgés.

Des couples âgés dehors au soleil couchant

Cette étude regroupant 1 753 adultes plus âgés de l’Étude longitudinale québécoise sur la nutrition comme déterminant d’un vieillissement réussi (NuAge) a évalué si l’apport alimentaire en vitamine B12 (total ou provenant de catégories d’aliments particulières) était associé à l’état nutritionnel en vitamine B12 sur une période de 4 ans.  Dans cette étude, l’apport alimentaire en vitamine B12 était associé à une réduction du risque de carence en vitamine B12. Les produits laitiers étaient la seule catégorie d’aliments à être associée à un risque réduit de faible taux de vitamine B12 sérique et de carence en vitamine B12dans tous les modèles statistiques. En fait, une diminution du risque de carence a été observée à 2,50 mcg de vitamine B12 issue de produits laitiers, une quantité pouvant être obtenue en une journée en consommant 30 grammes de fromage Suisse, 1 tasse (250 ml) de lait et ¾ de tasse (175 ml) de yogourt grec.

Cette étude souligne le potentiel de la vitamine B12 naturellement présente dans les aliments d’origine animale dans la prévention de la carence en vitamine B12, tout en démontrant les impacts de certaines catégories d’aliments tels que les produits laitiers.

 
Voulez-vous en apprendre davantage?
Lire un résumé détaillé ici.
Vos impressions
Est-ce que ce contenu vous a été utile?